Témoignages

    Témoignage d’un élève de 6ème secondaire : « Le harcèlement devrait être pris en compte plus sérieusement dans les écoles »

    Certaines personnes ne savent pas comment réagir face à une injustice ou un harcèlement. Alors elles se laissent faire et subissent. Beaucoup d’entre elles ont peur de parler ou même de se défendre.

    Personnellement je trouve que le harcèlement est un acte inadmissible ! Il devrait être pris en compte plus sérieusement dans les écoles. Ces pauvres personnes ont besoin d’une main pour les aider et non d’une affiche qui leur dit d’appeler un numéro ou d’en parler ! Elles ont besoin de plus que ça.

    De plus, la personne qui harcèle est seulement une personne qui cherche à montrer qu’il est fort pour exister aux yeux des autres. C’est seulement une personne qui a peur de se faire écraser par les autres, du coup il préfère les écraser.

    Je trouve que la victime d’un harcèlement, tout comme la personne qui harcèle, doit se faire suivre ou avoir une aide psychologique…. Le harcèlement peut conduire au suicide.

    Témoignage d’un élève de 2ème  universitaire : « Mon prof me disait que je n’arriverais jamais à faire l’université »

    J’ai vécu une expérience avec mon prof d’économie qui travaillait juste pour son plaisir car il était assez riche. Je voyais à travers son comportement, la façon dont il parlait, ses gestes, ses préjugés… qu’il était raciste.

    A l’examen j’écrivais ses propres définitions données au cours et il arrivait à me mettre en échec ! Je suis allé voir la direction pour me plaindre ensuite et il a changé les points ! C’était risqué car il avait toujours la haine contre moi en me disant que je n’arriverais jamais à faire l’université. Son but principal et son plaisir étaient de démotiver ses élèves ‘’d’origine étrangère’’.

    Maintenant je suis à l’université. C’est un grand défi pour moi de réussir ma carrière en économie pour montrer que la haine et les préjugés de mon ancien prof n’ont jamais changé ma volonté de réussir mes études.

    Témoignage d’un élève de 5ème  secondaire : « Les amis n’existent pas comme ça »

    D’après moi, aller à l’école c’est pour travailler et pas pour rigoler. Si quelqu’un te harcèle, tu lui dis « tu n’es pas mon ami ». Les amis n’existent pas comme ça, il y a que la famille sur laquelle tu peux compter. A l’école, si tu fais le fou, les profs vont t’écraser.

    Le prof peut refléter ses problèmes familiaux en classe. C’est un mécanisme de défense inconscient qu’on appelle le déplacement chez Freud.

    Témoignage d’un élève de 6ème  secondaire : « Un professeur a toujours un chouchou en classe »

    Je vois du favoritisme à l’école. Un professeur a toujours un ‘’chouchou’’ en classe.

    Par exemple, ma prof d’anglais est toujours respectueuse avec un élève « très compétent en anglais » mais qui ne fait quasi rien en classe sous prétexte qu’il connaît tout  et qu’il trouve ça facile. De fait, il reste en classe avec ses écouteurs. La prof rigole souvent avec son chouchou mais elle est stricte avec nous. Elle nous fait parfois la morale pour bosser. Je ne trouve pas ça normal car j’ai l’impression qu’elle s’en fout de nous et quand elle est de bonne humeur elle reste gentille avec nous. Elle fonctionne en fonction de son humeur. Pendant les interrogations elle se permet de faire des commentaires et de rabaisser les plus faibles et donner plus d’importance aux bons élèves. Pour moi, c’est une injustice.

    Veux-tu partager ton expérience ? 

    WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann